Comment la terre est devenue ronde ou l’histoire de la cartographie

L’homme cherche à représenter son environnement depuis l’aube des temps. Toutes les civilisations se sont interrogées sur la forme de la terre. Des cartes – images du monde existent dans chaque société, et l’histoire de la cartographie suit fidèlement celle des découvertes scientifiques.
Les Romains, les premiers, ont laissé des cartes réalisées en matériaux périssables. Cadastres ou véritables cartes routières, les cartographes romains ont détaillé la totalité de leur empire.
A la même époque, mais aux antipodes, les Chinois dressent des cartes générales de la Chine à usage militaire et administratif. Les relevés se font à pied et les mesures à la main. Bien qu’ignorant tout ou presque de la géographie, les Grecs se lancent dans le tracé de cartes du monde habité. Contours de côtes, trajets de fleuves sont approximatifs, fondés sur les récits de voyageurs et de soldats, Les Grecs affirment que la terre est sphérique quand, en observant les bateaux qui franchissent l’horizon, ils constatent que les mâts demeurent visibles après la disparition de la coque. Et puis l’ombre portée lors des éclipses de lune n’est- elle pas toujours courbe?
Alexandrie, au 2e siècle avant Jésus-Christ, pour déterminer la position des navires en mer; le Grec Hippanque met au point un instrument de visée et de représentation céleste: l’astrolabe. L’instrument, composé de plusieurs cercles inclinés les uns sur les autres, permet de calculer la latitude à laquelle on se trouve en mer. Les Arabes en feront grand usage et rendront l’instrument populaire, Les Italiens révolutionnent la navigation en inventant, au I3e siècle, une carte nautique baptisée » Portulan », C’est à la fois un livre qui décrit les côtes de Méditerranée, et une carte qui situe les ports et mesure la distance entre eux Tracée sur parchemin de mouton ou de veau, la carte est orientée vers le nord, on utilisait donc déjà la boussole de façon courante. Cet outil d’orientation terrestre, œuvre des Chinois, s’est répandu chez les marins de Gênes et de Venise deux siècles plus tôt. L’indication du nord que donne une aiguille aimantée sous l’action d’un champ magnétique est un repère qui devient vite indispensable aux navigateurs, surtout quand la visibilité est réduite. Les marins italiens la rendront portative, bossola signifiant réceptacle en italien.
La Renaissance voit l’invention de l’imprimerie. Une fois encore, l’avancée technologique ouvre des portes à l’avancée cartographique. Cette imprimerie naissante voit la multiplication des cartes et accélère considérablement leur diffusion.

L’âge des mesures exactes

Cependant, la cartographie ne devient véritablement domaine scientifique qu’au 18e siècle, Là où l’imaginaire avait pour rôle de combler les zones inconnues, les cartographes laisseront désormais des blancs. Le I8e siècle sera celui des mesures exactes, dont la principale invention sera la mise au point du chronomètre de marine, Cette fois, c’est le calcul de la longitude qui se précise. Pour pouvoir la déterminer rigoureusement, il faut calculer la différence entre l’heure qu’il est en un lieu donné et celle d’un point fixé comme étant le repère. Faire le point en mer devient possible et le navigateur anglais Cook sera le premier à l’utiliser pour tous ses relevés. Au I9e siècle, la traversée de l’Atlantique est presque un jeu d’enfant. C’est l’époque de la multiplication des cartes maritimes. Les premiers instituts hydrographiques voient le jour. Les explorateurs cartographes ne reculent devant rien. Ils lestent une ligne et s’en vont mesurer la profondeur de l’Atlantique entre l’Afrique et l’Amérique du sud, 4 365 mètres. Les sondages effectués en différent endroit des mers révèlent que le fond des océans possède bel et bien un relief. En reliant tous les points d’une même profondeur on invente les lignes isobathes. Sur ce modèle, la mesure des points d’altitude terrestre devient possible avec la découverte des courbes de niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.