Douce France la grande plaisance

Tranquillement posé dans le bassin de la Pallice, un immense catamaran de 42m20 au joli nom de Douce France, attend avec impatience la route du large.

C’est avec un sourire que le skipper nous apprend la délicatesse de la manœuvre pour accéder à ce bassin. En effet, d’une largeur de 15m50, le passage de l’écluse ne laisse que peu de marge.

D’après un plan de Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost, c’est Marc Dormia qui s’est chargé du suivi de la construction aux chantiers Alumarine dans la région nantaise.

Il aura fallu 5 années entrecoupées de recherches pour mettre au point ce plus grand catamaran à voile au monde. Pour un sistership éventuel, deux ans et demi seraient aujourd’hui suffisants.

Son gigantisme ne nuit pas à son élégance, ses lignes de coques sont tendues et ses infrastructures parfaitement intégrées, une réussite exceptionnelle pour un catamaran de plaisance. Homologué Manne Marchande, ce catamaran reste dans sa conception un navire de plaisance.

L’originalité de Douce France réside dans sa spécificité française: dans ses moyens techniques ainsi que dans son ébénisterie, dans la fabrication de ses voiles, par ses architectes, son équipage, son pavillon, voire son propriétaire, ce catamaran est un très beau produit, vitrine d’un savoir-faire français. Doté de 6 cabines doubles, toutes de grand luxe, aux dimensions d’une confortable chambre d’hôtel climatisée, de cabinets de toilette spacieux, d’une cuisine digne d’un grand chef d’un carré panoramique au confort d’un salon de club anglais, tout est permis sur cet immense navire pour qu’aux croisières ensoleillées s’ajoute le privilège d’être à bord,

Pour que la clientèle circule en toute sécurité, il était important de trouver une solution afin que le confort de ce voilier soit équivalent à celui d’un motor boat. L’astuce a été de regrouper au pont supérieur toutes les commandes du bateau, y compris les batteries de winch laissant un large espace dégagé de tout cordage au salon de pont.

Douce France reste un pur voilier avec mille m²de voilure développant une force de 9 tonnes sur les écoutes que seul un équipage performant parvient à maîtriser grâce à de puissants winchs surdimensionnés. Avec ses r 30 tonnes dans des conditions optima, vent portant et mer plate, Douce France file à l’allure préférée des catamarans à 17/18 N.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.