Météo : l’île de Madagascar

L’île de Madagascar s’étire sur près de 1600 km le long de la côte orientale sud de l’immense continent africain, Un peu plus grande que la France en surface, elle s’ouvre, par sa façade Est, sur une région de notre globe encore mal connue: l’océan indien. Bénéficiant de plusieurs milliers de kilomètres de côtes, Madagascar C’est également entourée d’une myriade de petites îles (l’archipel des Comores, la Réunion, l’île Maurice) qui constituent de véritables paradis pour nous, européens désireux de voyager loin de notre vieille Europe, Enfin, les côtes malgaches offrent au navigateur une grande diversité d’espaces maritimes où vents et courants se conjuguent pour pimenter les sorties en mer.

Dans cette partie du monde, les vents sont largement influencés par la position en latitude des grands centres d’action.

En effet, durant l’été austral, les alizés soufflant de secteur Sud-Est sortent des hautes pressions des Mascareignes et baignent toute la côte Est de Madagascar. Cette même côte subi, par ailleurs, des abats d’eau conséquents tout au long de l’année, Seuls les mois de septembre et octobre sont véritablement propices pour pouvoir naviguer sous un soleil généreux. Le reste de l’année est partagé entre la saison des pluies, de novembre à mars, et une longue période, allant d’avril à août, durant laquelle se succèdent des périodes pluvieuses plus ou moins marquées. Les cyclones ne sont également pas rares et peuvent parfois se présenter sur l’île au cours des trois premiers mois de l’été austral 6anvier, février, mars). De plus, durant toute l’année, la température de la mer ne descend pas en dessous des 23°C. Côté vents, cette partie de l’île récupère les alizés les plus forts en intensité. De forts coups de vent s’y produisent régulièrement et renforcent la pluviosité notamment sur les reliefs de l’intérieur. Le phénomène est surtout marqué en juillet août et septembre lorsque l’alizé est dévié vers le nord, comme » aspiré » par la dépression indienne lors de la mousson.

Madagascar

Si l’on passe de l’autre côté de l’île, le climat est radicalement différent de la côte Est, La saison sèche dure de mai à octobre et tend même à s’allonger si le navigateur continue son chemin vers le  Sud en longeant la côte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.