Numérique actualités : Konica-Minolta Z10

Dimage Z10Remaniement du Z1, le Dimage Z10 a hélas perdu sa bouille rigolote pour revêtir des habits certes modernisés, mais plus passe-partout. Toutefois, l’esprit est resté: celui d’un gros compact 3 MP à viseur électronique, muni d’un zoom puissant équivalent 36-290 mm f: 3,2-3,4. L’amplitude du zoom a été revue à la baisse (presque 100 mm de moins), la focale mini gagnant 2 mm vers le grand-angle: la voie de la sagesse, d’autant que le Z10 ne possède pas – ce qu’on ne peut guère lui reprocher vu son positionnement tarifaire – de stabilisateur optique. Entièrement à base de matériaux synthétiques, la coque offre une excellente prise en main. La poignée renferme 4 éléments AA assurant une autonomie record de 4 h 30 min écran allumé ! Ce dernier, trop petit, bascule à la demande derrière l’oculaire: on obtient alors une visée EVF assez ample mais très pixellisée. Malgré son petit prix, le Z10 offre un joli panel de fonctionnalités facilement accessibles. Une touche est même programmable pour un réglage direct du paramètre de son choix. Bien vu ! L’AF prédictif est vanté par Konica-Minolta comme le plus rapide du moment, assurant une latence minimale au déclenchement. Nos mesures sont moins optimistes, avec un retard de 0,6 s. Correct, sans plus. Sur un tirage 24×30, ce compact montre une accutance satisfaisante, homogène sur l’ensemble du champ, sans accentuation tapageuse et les aberrations chromatiques s’avèrent bien contenues. En revanche, le bruit est perceptible dès 64 ISO, ce qui est tout de même regrettable. Voilà donc une entrée de gamme sérieuse, mais il faut aimer les viseurs électroniques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.